Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

Étude REPOSE : la pompe à insuline est-elle pertinente chez les diabétiques mal contrôlés ? | Univadis

Les évaluations du traitement par pompe à insuline chez les sujets diabétiques de type 1 concluent à un bénéfice pour ceux qui ne parvenaient pas à un bon contrôle glycémique sans hypoglycémies invalidantes.

En revanche, l’élargissement de son utilisation est incertain compte tenu de la petite taille et de la courte durée des essais la comparant aux injections quotidiennes multiples.

Par ailleurs, la variabilité des programmes d’éducation thérapeutique associés ne permettait pas de comparer les différents traitements de manière optimale.

Une récente étude vient justement de comparer l’efficacité de la pompe à insuline aux injections multiples quotidiennes chez des sujets diabétiques de type 1 recevant parallèlement une formation équivalente.

Source : Étude REPOSE : la pompe à insuline est-elle pertinente chez les diabétiques mal contrôlés ? | Univadis


Poster un commentaire

DT 2 : la combinaison GLP1 injectable hebdomadaire et gliflozine est prometteuse dans DURATION-8

Les résultats de DURATION-8, la première étude prospective à avoir évalué l’association d’un agoniste de GLP-1 (exenatide Bydureon® 2 mg, AstraZeneca) et d’un inhibiteur de SGLT-2 (dapagliflozine, Forxiga®, AstraZeneca) chez des diabétiques de type 2 à la glycémie mal contrôlée, ont été présentés au congrès de l’EASD 2016 et publiés simultanément dans le LancetDiabetes & Endocrinology [1,2].

Voir la suite sur le blog de l’Unaformec RA