Les Jeudis de l'Europe

Nous ne sommes savants que de la Science présente. Montaigne


Poster un commentaire

IST : un dépistage par internet ? JIM.fr

Le nombre de cas d’infections sexuellement transmissibles (IST) curables (Chlamydia trachomatis, gonocoque, syphilis et trichomonas) est estimé à 357 millions. En Angleterre, en 2015, 436 928 nouveaux cas d’IST ont été diagnostiqués ainsi que 5 684 nouveaux cas d’infection à VIH. Non diagnostiquées et donc non traitées, les IST curables facilitent la transmission du VIH, peuvent provoquer des problèmes de fertilité, de grossesses ectopiques, de douleurs pelviennes chroniques et sont à l’origine d’une augmentation de la mortalité néonatale et infantile.

Il est essentiel d’améliorer le dépistage et le diagnostic et de réduire les délais de prise en charge pour diminuer la prévalence des IST curables ainsi que leurs séquelles. De même, il faut raccourcir les délais de diagnostic de l’infection à VIH : en 2015, 39 % des adultes chez lesquels ce diagnostic a été porté au Royaume-Uni étaient déjà à un stade tardif (CD4 < 350 cellules/mm3).

En parallèle, de plus en plus de tests sont disponibles sur internet…

Source : JIM.fr – IST : un dépistage par internet ?

Cf. soirée des Jeudis de l’Europe du 22 novembre 2018

Publicité